mms_img-741427857

Lucky était un chat sauvage, nourrit dans la région de l’Est par une connaissance qui ne savait pas quoi en faire, en raison de ses chiens.
Nicole lui a conseillé de l’emmener chez le vétérinaire pour voir son âge et s’il était tatoué ou pucé, castré et faire les différents tests, mais hélas le verdict tombé, Lucky est FIV.
Il n’était donc plus question de le relâcher, même si le vétérinaire, en raison de son agressivité, l’avait conseillé.
Pour Nicole, pas question de le laisser à son triste sort et comme cette personne venait en Bretagne,Lucky a fait partie du voyage pour venir dans sa nouvelle famille: Pattes de Chats. Mais pour Nicole c’était plus qu’une déception car Lucky ne connaissait qu’elle , elle aurait dû le déposer elle même et pourtant elle a confié cette mission à quelqu’un d’autre et ceci sans jamais prendre de ses nouvelles ni même lui dire au revoir (pour Nicole cela représentait un largage).
Chez Pattes de Chats, Lucky avait été installé dans une grande cage le temps de lui permettre de voir son nouvel environnement ainsi que les autres chats. L’agressivité de Lucky, rendait impossible l’ouverture de la cage pour mettre la gamelle, une petite assiette heureusement passait en dessous et avec une cuillère en bois Nicole la faisait glisser, une bonne technique ! Au bout de huit jours, la cage lui a été ouverte et bien sûr il partait soit sous le lit, soit sous les meubles, et au bout de quelques temps, il commençait petit à petit à faire comme les autres, se rapprocher quand c’était l’heure de la gamelle et au bout de 4 mois, Lucky venait enfin se faufiler dans la troupe en donnant un coup de tête à gauche, puis à droite comme pour dire « salut les potes, je viens manger avec vous ! » et ce jusqu’à venir à Nicole où il se laissait caresser, la confiance était enfin là, un grand bonheur pour l’amoureuse des chats !
Hélas Lucky a eu des soucis, son petit corps s’affaiblissait, il s’est laissé mettre dans la cage et nous sommes tous les deux allés voir le vétérinaire, quelle triste nouvelle, un choc, Lucky était atteint de la maladie qu’on appelle hémobartellonose (maladie du sang dû aux puces) il n’y avait rien à faire…
Lucky était arrivé chez Pattes de Chats en décembre 2014, son voyage représentait 900 km, tout ce chemin pour venir mourir sept mois après chez Nicole qui s’était attaché à lui, comme lui à elle, et que son agressivité avait disparu et qu’il était heureux dans l’association auprès de ses nouveaux copains.
Lucky aura eu chez Pattes de chats une vie trop courte, il se sentait bien et Nicole est sûre qu’il est parti heureux et entouré d’amour.
Lucky on ne t’oubliera jamais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *