galerie-photos-533b1710ed98b-300x225

Nicole nous raconte la belle histoire d’Othilie:
« Othilie est partie rejoindre les étoiles à l’âge de 12ans suite à une tumeur entre les deux yeux. Sa maladie n’était pas opérable et pourtant elle s’est battue jusqu’au bout et la vétérinaire disait que tant qu’elle mangeait c’est qu’elle arrivait à gérer sa douleur, appétit qu’elle a eu jusqu’à sa dernière nuit où malheureusement sa maladie a eu le dessus et au petit matin, elle s’était endormie pour toujours.
Othilie venait d’une cité à gros risques, petites elle et les 2 autres chattes récupérées au même endroit (Leïka et Myrtille) ont vécu beaucoup de maltraitance de la part des petits jeunes de cette cité,  c’est ce qui explique cette méfiance envers l’être humain , elles ont vraiment eu du mal et ne voulaient rien savoir.
Pendant onze ans jamais je n’ai pu les caresser et je leur disais toujours « le jour où vous partirez, pour vous au moins je ne souffrirais pas ». Détrompez-vous, ce que Othilie m’a montré et donné avant de s’envoler vers les étoiles m’a foudroyé de chagrin et de larmes.
Othilie avait besoin d’une présence constante jusqu’au jour où sa tumeur a grossi énormément lui faisant perdre la vue, mais elle se battait et elle avait besoin de moi, quand elle était perdue, elle m’appelait par ses miaulements pour que je lui apporte de l’aide, je la portais dans mes bras alors qu’avant c’était impossible et elle frottait sa tête contre la mienne pour me remercier, et je l’ai posé sur le lit avec les autres, je pouvais lui faire des bisous.
La veille de partir, je suis restée avec elle jusqu’à cinq heures du matin, je l’ai prise sur mes genoux, et là de ses deux pattes avant, elle a dandiné pour me remercier déjà et aussi pour me dire qu’elle m’appréciait, qu’elle m’aimait et qu’elle a été heureuse pendant toutes ces années même si elle ne me l’a pas montré pendant ces onze années,en tout cas tout ce qu’elle m’a offert en fin de vie certes c’est avec du retard mais j’ai compris que malgré tout je comptais quand même pour elle et qu’elle m’appréciait. Aujourd’hui  je suis si malheureuse de ne plus l’avoir et elle me manque beaucoup.
Othilie a perdu la vue le 4 septembre 2015 et a rejoint les étoiles le 24 septembre 2015.
Sa soeur Leika, est partie la rejoindre le 13 novembre 2015, je ne pourrais dire de quoi, pourtant elle mangeait, moins vers la fin et ne présentait aucun symptôme d’un doute quelconque, Leika était la pire sauvage des trois filles, mais adorable quand même ma leikounette.
Il me reste Myrtille, chatte écaille de tortue qui a bon appétit mais qui crache toujours et pour qui je donne tout ce que je peux car elle est maintenant orpheline. »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *